La théorie de l’échange social, nouveau paradigme explicatif des perceptions relatives aux processus de fermetures d’usines

Type de publication:

Conference Paper

Source:

(2019)

Résumé:

Le processus de fermeture constitue une phase de transition d’une organisation d’activités récurrentes sur un lieu donné, à une phase de redéploiement des ressources humaines et économiques sur d’autres lieux. Le coût du plan social sera augmenté des coûts politiques à venir, spécifiques au caractère définitif du projet de fermeture. 
Dans nos deux de cas analysés, l’engagement symbolique est présent dans les deux plans de fermeture (« pas des laissés pour compte / personne ne sera laissé au bord du chemin »). 
La théorie de l’échange social donne du sens en ce qui concerne la perception éthique de la restructuration. Le rôle de l’actionnaire et de l’Etat
joueront un rôle certain dans l’acceptation 
sociale de la fermeture par les parties prenantes, tant que le cycle du don perdurera.
Le recours au troc financier (prime supra légale) contribue au contraire à arrêter le cycle de l’échange social entre salariés et managers. 
 

 

Fichier attachéTailleAccèsDernier téléchargement
Scilien_-_2019_-_paper.pdf1.69 Mo41il y a 16 heures 54 min

GIS Gerpisa / gerpisa.org
61 avenue du Président Wilson - 94230 CACHAN
+33(0)1 47 40 59 50

Copyright© Gerpisa
Concéption Tommaso Pardi
Administration Géry Deffontaines

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"
randomness