Nouvelles divisions internationales du travail et transformations des relations d’emploi

Theme N°: 
7
Coordinateur/s

Les transformations de la géopolitique mondiale de l’automobile, et en particulier les processus de restructuration et structuration des anciens et des nouveaux espaces de production qui leur sont associés, sont en train de modifier en profondeur les relations d’emploi dans l’industrie automobile, et au-delà. La mise en concurrence des sites de production et des espaces de régulation par les entreprises transnationales constitue dans ce contexte un levier puissant de réorganisation des relations d’emploi sous l’influence du management. Mais la mise en place d’accords cadres internationaux, des codes de conduite, des comités d’entreprise mondiaux et/ou européens, ouvre aussi des espaces transnationaux nouveaux de négociation et d’harmonisation des régulations par les partenaires sociaux.

Compte tenu de l’hétérogénéité renouvelée des espaces nationaux et transnationaux de régulation et des systèmes de relation salariale des entreprises engendrée par ces transformations, ces évolutions méritent d’être étudiées à plusieurs échelles d’analyse et dans une perspective comparative. Tous les travaux s’inscrivant dans une telle perspective seront donc les bienvenus.

Une attention particulière sera portée aux travaux qui permettront d’éclairer les transformations en cours dans les BRIC. Le développement rapide des marchés et la montée en puissance des compétences requises par les industries locales semblent en effet impliquer dans ces pays une tension croissante sur le marché du travail et une pression accrue sur le recrutement, la formation et la rétention de la main-d’œuvre par les entreprises. Qu’en est-t-il réellement ? Comment cette évolution se traduit-telle au niveau des relations d’emploi ?

En ce qui concerne les processus de restructuration dans les pays à hauts coûts salariaux, nous serons particulièrement intéressés par des travaux portant sur l’articulation entre le développement d’une offre automobile decarbonée et son impact sur la structure des compétences, de l’emploi et de la division internationale du travail au sein de la filière.